Author Archives: Laura

assurance voiture

5 caractéristiques d’une bonne assurance voiture

Choisir une assurance voiture peut être une tâche complexe, mais c’est une décision cruciale pour garantir votre tranquillité d’esprit sur la route. Une bonne assurance voiture doit offrir une couverture adéquate, être financièrement solide, fournir un service client de qualité, proposer des tarifs compétitifs et offrir des avantages supplémentaires. Cet article explore en détail ces cinq caractéristiques essentielles qui définissent une bonne assurance voiture.

1. Couverture complète et adaptée

La couverture est la première caractéristique à considérer. Une bonne assurance voiture doit offrir une couverture complète qui protège contre divers risques, y compris les accidents, le vol, le vandalisme, et les catastrophes naturelles. En plus de la responsabilité civile obligatoire, elle devrait inclure une couverture tous risques pour assurer une protection maximale. Une couverture adaptée signifie également la possibilité de personnaliser les polices en fonction de vos besoins spécifiques, que vous soyez un conducteur fréquent ou occasionnel.

2. Solidité financière et réputation

La solidité financière de l’assureur est une autre caractéristique cruciale. Une compagnie d’assurance financièrement solide a plus de chances de pouvoir couvrir les réclamations importantes. En outre, la réputation de l’assureur, basée sur les avis clients et les évaluations de l’industrie, peut fournir des indications précieuses sur la fiabilité et la qualité de service de l’entreprise.

3. Service client exceptionnel

Un service client de qualité est indispensable pour une bonne assurance voiture. Cela inclut la facilité de communication avec les agents, la rapidité et l’efficacité dans le traitement des réclamations, et la disponibilité du support en cas d’urgence. Une compagnie d’assurance avec un bon service client offre généralement plusieurs canaux de communication, y compris le téléphone, le chat en ligne et les applications mobiles, ce qui facilite les interactions et la gestion de votre police d’assurance.

4. Tarifs compétitifs et transparence

Les tarifs sont bien sûr un facteur déterminant. Une bonne assurance voiture doit proposer des tarifs compétitifs sans compromettre la qualité de la couverture. Les devis doivent être transparents et détaillés, sans frais cachés. De plus, les compagnies offrant des remises pour les conducteurs prudents, les véhicules à faible kilométrage ou les polices multiples (comme l’assurance habitation et voiture) ajoutent une valeur considérable. La transparence des conditions et des tarifs permet aux clients de comprendre exactement ce pour quoi ils paient.

5. Avantages supplémentaires et flexibilité

Enfin, une bonne assurance voiture se distingue par les avantages supplémentaires qu’elle propose. Ces avantages peuvent inclure des services d’assistance routière 24h/24 et 7j/7, des voitures de remplacement en cas de réparation, la couverture des accessoires automobiles, ou encore des programmes de récompense pour les bons conducteurs. La flexibilité des options de paiement et la possibilité d’adapter les polices en fonction de l’évolution des besoins du client sont également des caractéristiques précieuses.

Recevez plusieurs devis gratuits pour votre assurance obsèques

Pensez déjà à demain et évitez les frais d’obsèques à vos proches !

Trouvez la meilleure assurance obsèques en quelques clics.

Vous pouvez comparer gratuitement plusieurs devis pour trouver l’assurance obsèques qui vous convient le mieux.

C’est un soulagement pour votre famille qui n’aura pas à se préoccuper financièrement de vos funérailles.

Comparez maintenant les assurances obsèques

Santé

L’assurance maladie est-elle obligatoire ?

La Belgique possède un système de sécurité sociale très développé. La mutuelle est, en fait, votre organisme d’assurance maladie. Il est obligatoire d’être affilié à une mutualité pour vous protéger de tout souci de santé. Elle englobe plusieurs types d’assurances :

  • Hospitalisation
  • Frais ambulatoires
  • Soins médicaux chez le médecin et/ou à domicile
  • Invalidité

Ces assurances ne couvrent pas le montant entier des interventions, mais elles peuvent vous rembourser jusqu’à 80% des frais engendrés. Elle est effectivement obligatoire pour tout le monde. Les enfants sont automatiquement rattachés à la mutuelle des parents jusqu’à ce qu’ils atteignent entre 21 et 25 ans, tant qu’ils ne sont pas fiscalement indépendants. Après 25 ans (ou la limite établie par votre mutuelle), votre enfant devra souscrire lui-même sa propre assurance santé, quelle que soit sa situation. Pendant ses études, il est toujours considéré comme à votre charge et bénéficie donc de votre couverture.

Les mutualités belges suggèrent une certaine affiliation à un parti politique, mais cela n’influence en rien les services proposés. Chaque établissement est ouvert à tous et propose les mêmes types d’assurances et remboursements.

Comment fonctionne la mutuelle ?

Lorsque vous êtes affilié, vous cotisez sous forme de mensualités pour votre assurance santé. Cependant, vous devez parfois réaliser un stage d’attente de 6 mois avant d’être couvert s’il s’agit de votre toute première affiliation.

Elle comprend automatiquement certaines couvertures, comme les soins médicaux et les frais ambulatoires, mais d’autres doivent être ajoutées dans votre package, comme l’assurance hospitalisation par exemple. Certains employeurs vous la proposent automatiquement dans votre contrat, vous ne devez donc pas la prendre auprès de votre mutuelle dans ce cas. Si votre contrat de travail est rompu, veillez à souscrire alors à l’assurance hospitalière auprès de votre mutuelle pour ne pas rester sans couverture, les frais hospitaliers étant souvent très élevés. Découvrez les meilleures assurances hospitalisation en Belgique.

Peu importe le médecin ou l’hôpital que vous consultez, vous bénéficierez dans tous les cas de votre remboursement après une intervention chez le docteur, le dentiste ou le kiné. Vous pouvez choisir d’y ajouter les assurances facultatives relatives aux soins de chirurgie, d’orthodontie, de logopédie, d’ophtalmologie, de psychomotricité, de psychothérapie, d’ostéopathie et bien d’autres en payant un supplément. En général, vous payez le prix plein au moment de recevoir la facture, puis votre mutuelle intervient après avoir reçu votre attestation de soins.

Votre congé de maternité est également couvert par votre assurance maladie pendant un maximum de 15 semaines : vous percevrez alors la totalité de votre salaire habituel. Dans le cas d’une incapacité de travail, vous recevrez une partie de vos revenus.

Vos économies entre de bonnes mains avec l’abonnement Aion Bank Premium

Bénéficiez de plein d’avantages au sein d’une banque exclusivement digitale !

Ouvrez un compte à vue Premium Aion Bank et le premier mois sera entièrement gratuit. De plus, vous recevrez €50 en cadeau de bienvenue* !

Utilisez le code de parrainage AIONVM50 lors de l’ouverture de votre compte pour recevoir ce bonus et profiter de plein d’avantages : emprunter de l’argent avec de faibles taux T.A.E.G, ouvrir des comptes d’épargne à hauts taux d’intérêt, investir dans des ETFs sans frais additionnels, changer de devise en profitant des meilleurs taux de change…

Contrairement aux banques traditionnelles, vous ne devrez pas payer de frais de gestion, de cartes de crédit et autres : vous aurez accès illimité à tous les services pour un seul coût mensuel fixe. De quoi économiser beaucoup d’argent !

La banque se veut 100% transparente pour vous garantir le meilleur placement de votre argent sur le marché. Si, après 12 mois, vous avez payé plus de coût mensuel que vous n’avez économisé d’argent, Aion Bank s’engage à vous rembourser la différence ! Consultez les conditions de l’offre pour en savoir plus.

Recevez €50 en cadeau et bénéficiez de plein d’avantages.

*Les €50 vous seront versés si vous restez client Aion Bank Premium pendant minimum 2 mois.

Testament

Une pension et une fin de vie sans stress grâce aux assurances

Vous avez plus de 60 ans ? Votre retraite approche et vous vous demandez comment vous protéger de tous les aléas de la vie ? Si vous n’avez pas encore contracter d’assurance décès, c’est le moment d’y penser pour éviter de grosses dépenses pour votre famille. À quoi ce type d’assurance va-t-il servir ? Découvrez tous les risques que vous pouvez éviter en vous assurant correctement.

Assurance vie

À la fois un produit d’épargne, un produit de prévoyance et un avantage fiscal, c’est le meilleur choix à faire pour vous couvrir d’à peu près tout. En mettant de côté tous les mois lorsque vous travaillez, vous aurez accès à une belle somme d’argent lorsque vous arriverez à votre pension. Vous choisissez vous-même de la somme que vous souhaitez économiser et à quelle fréquence. De cette manière, s’il vous arrive quelque chose, même avant votre pension, votre famille aura accès à cette somme d’argent pour couvrir les frais engendrés (funérailles, etc.) Si vous n’en avez aucun besoin au préalable, cette épargne vous sera accessible à vos 65 ans pour garder une situation confortable lors de vos vieux jours.

Assurance décès

L’assurance décès consiste à un capital précis que vous mettez de côté pour vos funérailles lors du moment fatidique. En effet, vous n’êtes pas sans savoir que cela coûte énormément d’argent. Pour éviter que vos proches aient à débourser cet argent, prévoyez le coup par vous-même. L’assurance interviendra également si vous venez à décéder des suites d’un accident ou d’une maladie. Cette cotisation n’est donc pas uniquement destinée aux personnes âgées.

Assurance hospitalisation

Imaginez que vous tombez dans les escaliers, que vous êtes touché par une maladie grave ou que vous glissez sur le trottoir dans la rue : vos fondations sont fragilisées avec l’âge. Les chances sont donc grandes pour vous retrouver à l’hôpital pour recevoir les soins adaptés. Sachez que les frais engendrés sont parfois astronomiques et qu’une assurance hospitalisation peut réellement vous sauver au niveau financier.

Voiture société

Voiture de société : êtes-vous bien assuré ?

Vous jouissez de plusieurs avantages au boulot et notamment d’une voiture de société ? Selon votre métier, il est en effet probable que votre patron vous offre un véhicule de fonction pour réaliser votre job sans encombre et même, dans certains cas, pour l’utiliser en dehors des heures de travail. Malgré la confiance que vous avez envers votre employeur, il est cependant important de vérifier si cette voiture est bien assurée ! Qui devra payer dans quelle circonstances ? Vous pourriez être surpris des dépenses que vous seriez amené à faire dans certaines situations.

Votre employeur doit obligatoirement souscrire une assurance responsabilité civile au minimum. Vous ne devez pas vous en occuper car la voiture est logiquement immatriculée à son nom. C’est également lui qui prendra tous les frais d’entretien, de carburant et autres à sa charge.

Normalement, cette assurance devrait vous couvrir pour tout dégat classique causé à des tiers (accident non-grave, dégats uniquement matériels). Cependant, s’il s’avère que vous avez provoqué l’accident en étant dans un état d’ébriété, par exemple, votre employeur peut vous demander de rembourser les frais par vous-même. Si vous causez un accident grave, vous restez responsable et risquez d’être tenu responsable et de ne pas être indemnisé.

N’hésitez pas à demander un aperçu des contrats d’assurances que votre employeur a pris pour votre véhicule. Il se doit d’être transparent avec vous en ce qui concerne votre sécurité.

bilan médical

Questionnaire médical de votre assurance : quelles questions ?

En contractant une assurance santé, une mutuelle ou une assurance prêt, il vous sera demandé de compléter un questionnaire médical. En effet, vos antécédents médicaux vont beaucoup influencer le montant de vos primes. Ce bilan de santé permet à l’assureur d’évaluer les risques de maladie ou de décès et donc, éviter tout abus.

Ce questionnaire vous sera soumis obligatoirement, surtout si vous avez plus de 55 ans ou si vous avez besoin d’une grande couverture d’assurance vie, décès ou santé en tout genre. Vous devrez y indiquer tous vos traitements, si vous êtes à risque pour certains types de maladie, vos activités professionnelles et sportives et bien d’autres détails sur votre dossier médical. De plus, tout changement dans votre état de santé doit être signalé auprès de votre assureur. Si le formulaire comprend une erreur, vous pourriez être sanctionné lors de la demande d’indemnisation quand vous en aurez besoin.

Voici le type de questions auxquelles vous devrez répondre :

  • Quelle est votre profession ?
  • Quels sont vos hobbies ? Sports pratiqués ? Risques encourrus ?
  • Avez-vous eu plusieurs arrêts de travail ces dernières années ?
  • Suivez-vous des traitements ?
  • Êtes-vous atteint :
    – d’une anomalie de la glycémie
    – d’une maladie tumorale
    – d’une atteinte psychique
    – d’une maladie cardiaque ischémique
    – d’une maladie de l’appareil respiratoire
    – d’une maladie de l’appareil digestif ou des parois de l’abdomen
  • Avez-vous des antécédents familiaux ? (maladie de coeur, aliénation mentale…)

Ces questions peuvent vous sembler intrusives, mais les informations recueillies sont totalement confidentielles. Vous savez donc à quoi vous préparer si vous souhaitez contracter une assurance santé.

Catastrophe

Bien s’assurer contre les catastrophes naturelles

Nous n’avons malheureusement pas le contrôle sur tout ce qui nous entoure. Une grosse tempête, un incendie, une inondation ou un tremblement de terre pourraient bien causer des dommages très importants, qu’ils soient matériels ou physiques.

Pour vous parer contre ces événements, il est important de souscrire une garantie contre les catastrophes naturelles. Votre habitation ou votre véhicule pourraient nécessiter d’importantes réparations ou rénovations suite aux dégâts qu’ils auront subi. De plus, vous risquez vous-même d’en être victime, chez vous ou à l’étranger.

Avalanche, glissement de terrain, tsunami, ouragan… Qui sait, vos vacances peuvent vite tourner au cauchemar. Mais avoir une bonne assurance vous évitera de vider vos économies en frais hospitaliers également.

Comment être indemnisé ?

Il faudra déclarer les sinistres auprès de votre assureur le plus rapidement possible en introduisant une estimation des pertes, ou des frais engendrés. Des preuves vous seront demandées, comme des photos, vidéos, factures… L’assureur doit ensuite verser une indemnité dans les 3 mois qui suivent.

Vérifiez bien quels types de biens l’assurance que vous souhaitez souscrire couvre. De plus, la garantie catastrophes naturelles est automatiquement prévue dans la plupart des contrats d’assurance comportant une garantie incendie, dégât des eaux ou d’autres encore.

Mefirst

Comparateur Mefirst : trouvez l’assurance auto la moins chère

Saviez-vous que vous pourriez économiser jusqu’à 477€ sur votre assurance voiture actuelle ? En effet, vous payez certainement votre assurance trop chère. Les polices d’assurances évoluent au fil des années et les prix changent sans cesse. Peut-être serait-il avantageux pour vous de remettre votre assurance à niveau chez un autre organisme.

Vous pouvez aujourd’hui comparer toutes les assurances auto belges grâce à Mefirst ! Le site compare en quelques minutes seulement les différents prix du marché selon votre véhicule et vos habitudes de conduite. Il suffit de remplir un questionnaire pour que Mefirst sache vers quelles assurances vous diriger.

Vous découvrirez ensuite différents plans avantageux en fonction de vos propres besoins. Comparez vos factures habituelles et découvrez combien vous pourriez économiser par an.

Accident

Quand une assurance juridique est-elle nécessaire ?

En menant votre vie paisible, vous préférez ne pas penser aux situations susceptibles de créer des conflits dans votre quotidien. Pourtant, un simple pas de travers de votre part ou de la part d’autrui et vous risquez d’être confronté à vos droits. Dans certaines situations, il est d’ailleurs très difficile de savoir qui est en faute et qui doit recevoir des indemnités. De plus, les arrangements à l’amiable sont parfois en votre défaveur même si vous n’étiez pas coupable. C’est pour cela que les assurances juridiques existent : pour vous couvrir contre toute atteinte à vos droits ou contre tout litige et ainsi, contre de grosses pertes d’argent.

L’assurance juridique peut intervenir dans 2 cas de figure :

  • Vous avez subi un dommage matériel ou corporel, volontaire ou involontaire de la part d’autrui. Vous souhaitez recevoir une indemnité pour ne serait-ce que couvrir les frais engendrés.
  • Vous avez vous-même provoqué un dommage matériel ou corporel volontairement ou involontairement et vous risquez une condamnation pénale.

Vous pouvez la contracter en tant que :

  • Entreprise : pour vous parer ainsi que vos employés contre tout litige lié à l’exercice de votre activité. Très importante pour se protéger contre toute plainte non-fondées venant de clients insatisfaits ou tout autre préjudice.
  • Particulier : pour vous protéger ainsi que votre famille dans la vie de tous les jours.

Des travaux mal faits, un accident, une dispute de voisinage qui tourne mal… Nombreux sont les litiges dont vous pouvez vous protéger aujourd’hui grâce à une assurance juridique. Découvrez plus d’informations sur la protection juridique en Belgique.

Attention : emprunter de l'argent coûte aussi de l'argent.